Vocabulaire

Acouphènes

L’acouphène est une sensation auditive (bourdonnement, sifflement, tintement, … ) continue ou intermittente perçue dans une ou deux oreilles et/ou dans la tête. « L’acouphène est dit ‘objectif’ quand la personne entend un bruit interne physiologique mesurable (vascularisation près de l’oreille, spasmes musculaires proches de l’oreille interne, oreille bouchée. L’acouphène est dit ‘subjectif’, càd dans 95% des cas, quand l’acouphène objectif est exclu ! » (Laurent RENIER conférence 23.04.2022).
Les acouphènes n’ont en général aucune gravité mais dans certains cas, peuvent affecter gravement la vie sociale, familiale et professionnelle. Leurs origines sont multiples et parfois multifactorielles parmi lesquelles : une perte auditive, un traumatisme sonore ou émotionnel, un accident de travail ou de la route, une infection de l’oreille, la prise de médicament ototoxique, …

 

Hyperacousie 

L’hyperacousie est caractérisée par une intolérance aux bruits, même les plus banals de la vie courante (la hotte de la cuisinière, le moteur du frigo, le rire, les cris d’enfants, le bruit de vaisselle, parfois même le simple froissement d’une feuille de papier…  Elle peut être la conséquence d’un traumatisme sonore et est en général accompagnée d’acouphènes. Elle est généralement très invalidante et le seuil de douleur et d’inconfort est souvent proche du seuil d’audition.

Neurinôme de l’acoustique

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur bénigne (non cancéreuse) ou schwannome qui se forme au niveau du nerf auditif ( 8ème paire crânienne)  qui est constituée du nerf cochléaire pour l’audition et du nerf vestibulaire pour l’équilibre.
Il est accompagné d’une perte auditive progressive, d’acouphènes, de douleurs dans la tête et des troubles de l’équilibre.

Maladie de Ménière 

Appelée également Syndrome de Ménière, la maladie de Ménière est une affection chronique caractérisée par des vertiges, des bourdonnements (acouphènes) et d’une perte auditive.  Ils peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements. La crise peut durer plusieurs heures, après quoi les symptômes s’estompent plus ou moins rapidement et l’audition revient à la normale dans la majorité des cas. Ce sujet a été exposé de façon approfondie durant la conférence du Dr Catherine HENNAUX. La synthèse de cette présentation se trouve dans la revue BA Info n°84.